Le travail du miel

Récoltes

Nos apiculteurs ayant rongé leur frein pendant l’hiver sont sur les starting blocks à l’arrivée du printemps. 3, 2, 1… et c’est parti !

Toujours dans la volonté de préserver la qualité et la spécificité de chacun de nos miels, les apiculteurs de l’Atelier récoltent le miel à la fin de chaque floraison. La quantité de miel récoltée, elle, varie selon les saisons et les floraisons.

Les récoltes débutent au printemps avec le colza et l’aubépine et se terminent au mois de septembre avec le sarrasin. Entre les deux, durant l’été,  sont récoltés selon les endroits le mélange montagneux de châtaignier, framboisier, ronce mais aussi la bourdaine, l’acacia, le tournesol et l’ensemble des fleurs spécifiques au miel Toutes Fleurs.

Extraction à froid

Choisir de travailler avec de petits apiculteurs c’est choisir un savoir-faire traditionnel et manuel.

Soucieux de préserver les propriétés et bienfaits naturels du miel, il est impensable pour nos apiculteurs de chauffer leur miel. C’est pourquoi le miel est extrait des cadres à froid immédiatement après les récoltes lorsque le miel est encore naturellement liquide.

Mise en pots et fabrication

Lorsque vient l’heure de mettre en pot le miel dans ses pots en verre, certains miels sont avant brassés manuellement par Renaud et Gauthier dans la miellerie au fond du jardin. À l’aide d’une grande spatule, ils battent les miels non liquides afin de rendre leur texture onctueuse à crémeuse.

Une fois le miel en pot, un phénomène de cristallisation peut se remarquer avec le temps. Et c’est tout naturel ! C’est même un gage de qualité. La cristallisation garantit en effet que le miel n’a pas été surchauffé, les bienfaits du miel restent donc intactes. Elle peut être différente selon le nectar originel des fleurs qu’il contient.

Quelle qu’en soit la forme, chacun des pots de miel sorti de l’atelier renferme un or liquide, crémeux ou onctueux à la pureté garantie !